News

Université de Lausanne Nouveau recteur confirmé

Le Conseil d'Etat vaudois a confirmé l'élection de Frédéric Herman comme nouveau recteur de l'Université de Lausanne. Le professeur de 42 ans et actuel doyen de la Faculté des géosciences et de l’environnement prendra la tête de l'institution à partir du 1er août 2021 pour un mandat de cinq ans. Herman succède à la biologiste moléculaire Nouria Hernandez, en poste depuis 2016.

FNS 45 nouveaux subsides Eccellenza

Le Fonds national suisse (FNS) soutient avec son instrument d’encouragement Eccellenza 45 chercheuses et chercheurs de la relève en voie d’obtenir un poste de professeur permanent. En moyenne, les bénéficiaires reçoivent 1,6 millions de francs sur une période de cinq ans. Les chercheuses et chercheurs soutenus, dont 47 % sont des femmes, se répartissent entre dix hautes écoles suisses. Le SNSF Eccellenza Professorial Felloship est destiné à des scientifiques qui ont atteint le niveau de professeur assistant ou d’une position équivalente.

Horizon Europe La CPE-N demande un traitement parallèle pour Erasmus+

La Commission de politique extérieure du Conseil national (CPE-N) soutient le mandat de négociation du Conseil fédéral pour la participation de la Suisse au Paquet Horizon 2021-2027. La commission demande, en plus, que les conditions de participation soient négociées en parallèle avec les conditions de participation à Erasmus+. Par ailleurs, elle souhaite être informée de l’état des négociations sur une association pleine de la Suisse au programme Erasmus+ avant la signature de l’accord pour Horizon Europe.

Point de vue

Des défis à l’horizon

Elisabeth Schneider-Schneiter
Conseillère nationale, Membre du Team politique FUTURE

Lors de la session d’hiver, le Conseil national statuera sur le financement de la participation de la Suisse au neuvième programme-cadre de l’Union européenne pour la recherche et l’innovation 2021-2027. Avec un crédit-cadre de plus de 6 milliards de francs, nous visons une participation complète à «Horizon Europe». Il s’agit d’une étape cruciale pour permettre aux scientifiques et aux entreprises innovantes de notre pays de continuer à avoir accès au programme d’encouragement le plus important au monde.

Si le Parlement se prononce en faveur de ce financement, le Conseil fédéral pourra négocier les conditions de participation avec l’Union européenne. Pour l’heure, de nombreux aspects des relations entre la Suisse et l’UE restent à éclaircir. Nous nous attendons donc à des retards dans l’adoption des critères de participation définitifs, une perspective qui plonge les acteurs de notre pôle de recherche et d’innovation, mais aussi de notre économie, dans une profonde incertitude.
 
Il y a tout juste quatre ans, le Parlement avait déjà été appelé à garantir une nouvelle fois la pleine association de la Suisse à «Horizon 2020» par le biais de l’extension de la libre-circulation des personnes à la Croatie. En fonction des négociations à Bruxelles, il nous incombera également, au cours des prochaines années, de veiller à ce que la Suisse maintienne sa position de pointe dans les domaines de la recherche et de l’innovation.